Johann TOUANEN,  Esprit du Léman

« La coque est habitée par l’âme du voilier. Caressée par les vagues et les vents du Léman, mémoire de ses voyages, elle résonne encore… »

Capter la résonnance de ce qui n’est plus ou semble ne pas être, telle est l’essence de ce passionné du Léman, de l’ambiance des ports, de l’esthétique et de la technicité des bateaux.

Ainsi l’œil de Johann TOUANEN s’inspire des flancs de barques et voiliers éreintés, sublime les stigmates du temps et de l’usage.

Au fil des navigations, il plonge son objectif dans le sillage ou le détail d’un bateau, un reflet du Léman.

« Les rives du Léman nous livrent leurs aspects les plus insolites. La magie de la lumière nous interpelle : illusion ou réalité… »

Très tôt, ses parents lui insufflent la passion des couleurs, des formes, de leur observation.

Dès lors, photos, sculptures et peintures habitent son esprit, ponctuent son existence. Aucune retouche, aucun truquage.

Coques, cordages, accastillages et gréements embellissent son univers, inspirent sa créativité…

 «J’aime que mes œuvres intriguent les regards. Photos ou Tableaux ?».

Il saisit et détourne, découpe et réoriente les fragments de coques qui ont embrassé l’eau, s’en sont divertis, s’y sont heurtés parfois.

Détails de coques craquelées, griffées de vents, éreintées de soleil, traces de choc et morsures du temps; l’objectif de Johann capture leur histoire, accroche l’instant fugace de leur mise à nu dans l’intime labeur des aires de carénage.

Il explore, sonde, décrypte les surfaces comme on entame un voyage.

A la recherche d’univers, de mondes, de paysages ou de tableaux, abstraits parfois, voire figuratifs…, quand l’abstraction détournée devient le mirage d’une réalité… réinventée.

Du Léman à l’âme de ses coques, la photographie de Johann ouvre une magie singulière, puissamment évocatrice.

Johann TOUANEN ne titre rien, pour vous offrir la liberté de tout imaginer.